Parfums d’histoire, histoire de parfums

Par eurelien.fr
//  Publié le
20-09-2021
//  Mis à jour le 20-09-2021
Temps de lecture : 9 min

Il est l’unique maître-artisan d’art parfumeur-cirier en Eure-et-Loir. Sébastien Chambenoist vient de créer 4 parfums d’intérieur qui accompagneront bientôt les visiteurs du château de Maintenon.

A deux pas de l’église d’un minuscule village aux confins de la Beauce et du Perche, on pousse la porte d’une maison bordée de roses trémières. Là, on ne sait pas vraiment si l’on entre dans un salon ou dans un atelier. Pour le village de Saint-Pellerin et pour l’Eure-et-Loir, ce créateur est un petit miracle. Et c’est dans cette retraite inattendue que le Conseil départemental est allé chercher l’homme qui allait créer les quatre premiers parfums d’ambiance désormais intimement liés à l’univers du château de Maintenon.

 

Autodidacte mais 25 années d’expérience

Il a créé sa marque, « La Maison Lucien », il y a quatre ans, et a déjà conçu « 1836 », le parfum du jardin de La Duchaylatière à la demande de Christophe Dolbeau, le compagnon de Jean-Pierre Coffe, et « Parfum du collège » pour Stéphane Bern, qui souhaitait une fragrance pour son collège royal. Les parfums d’ambiance imaginés pour le château de Maintenon seront la troisième création directement attachée au patrimoine eurélien.

Derrière cette jeune maison se cache un homme d’expérience. Sébastien Chambenoist est un autodidacte mais avec vingt-cinq ans d’expérience pour lui.

Modeste, ce créateur hors pair emploie volontiers le « nous » quand il parle de son travail. S’il est l’alchimiste qui fait naître de nouvelles fragrances, il s’appuie sur toutes sortes de compétences à commencer par les meilleurs professionnels de l’univers de la parfumerie à Grasse et Marseille, mais aussi sur l’apiculteur du village voisin qui lui fournit la cire pour ses bougies parfumées ou sur le cultivateur qui va lui fournir du soja et du colza :

« Je tiens à ce que mes parfums et mes bougies soient réalisés uniquement avec des produits naturels, respectés et respectueux » …

S’imprégner de l’atmosphère pour créer

Libre, ce créateur s’offre le luxe de choisir ses clients. Il raconte comment il a travaillé pour Maintenon où il a longuement pris le temps de s’imprégner de l’atmosphère des lieux : « Très vite, on est arrivé à la conclusion qu’une seule composition olfactive ne pourrait pas répondre à ce qu’offre le château.  Quatre premières notes se sont imposées : l’une correspond au jardin à la française et ses différentes essences de roses, de buis, de sauges… Les autres traduisent l’univers des pièces du château où des aristocrates, des élégantes ont vécu. »

 Faire voyager le visiteur

Le parfum d’intérieur est là pour faire voyager le visiteur, lui raconter une histoire. Pour évoquer toute la richesse de l’histoire du château de Maintenon, du Roi Soleil et de Madame de Maintenon, Sébastien Chambenoist associe des effluves d’aubépines, de tulipes, de foin, des notes boisées avec du santal, du balsamique, de la fève de tonka, du bois de cachemire, de l’ambre. Des mois de travail pour que naissent quatre fragrances aux noms évocateurs comme « Précieuse rêveuse » ou « Balade amoureuse ».

Comme pour la rose, ces créations dont le prestige du label Artisan d’art se marie à celui du domaine de Maintenon, seront à la portée de tous, dans la boutique, une bougie, un parfum d’intérieur pour recréer l’univers de Maintenon dans son salon… Et peut-être un jour, un parfum inspiré de la rencontre entre deux génies, un jardinier et un créateur de fragrances.

Les parfums d’intérieur du château de Maintenon seront présentés lors du week-end « Parfum et Vous » les 9 et 10 octobre 2021.

 

Les communes: 

A ne pas manquer dans l'actualite

Plan de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE), à vos remarques !
Garantir la sécurité des automobilistes en hiver
Nouvelle édition du Salon des Aidants, à Vernouillet