Les infirmiers départementaux aux côtés de l’Éducation nationale

Par eurelien.fr
//  Publié le
02-03-2021
//  Mis à jour le 05-03-2021
Temps de lecture : 3 min
infimiers-départementaux

Depuis le 11 février, une quinzaine de volontaires parmi les infirmiers départementaux sont opérationnels pour venir en appui au personnel soignant de l’Éducation nationale afin de réaliser des tests antigéniques dans les établissements scolaires.

Pour faire face aux éventuels clusters dans les établissements scolaires euréliens, l’Éducation nationale a fait appel au Conseil départemental pour venir prêter main forte aux infirmiers scolaires, dans le cadre de la réalisation de tests de dépistage. Une démarche qui s’est traduite par la signature d’une convention entre les deux parties le 19 février 2021. Ce sont 14 volontaires parmi le personnel soignant de la Collectivité qui ont répondu favorablement. Ayant suivi une formation nécessaire, ils peuvent désormais effectuer des tests antigéniques dans les écoles primaires, les collèges et les lycées, sur les jeunes de 6 à 18 ans, mais aussi sur les personnels enseignants et techniques.

Une mission de service public maintenue

Une fois le besoin exprimé par les établissements, et l’organisation prévue par la Santé scolaire, les infirmiers départementaux sont mobilisables dans les 24 à 48 heures. Les équipes du Conseil départemental s’organisent de leur côté pour garantir le maintien de leurs missions essentielles, notamment les missions sanitaires auprès des populations les plus fragiles. Une démarche qui traduit la volonté du Département de participer activement à la lutte contre la Covid tout en assurant sa mission de service public.

A ne pas manquer dans l'actualite

Eure-et-Loir : résultats des élections départementales 2021