Le collège Jean Moulin s’est refait une beauté

Par eurelien.fr
//  Publié le
12-10-2021
//  Mis à jour le 12-10-2021
Temps de lecture : 5 min

Le 2 septembre était un grand jour pour les élèves du collège Jean Moulin et l’ensemble de son personnel. Une première rentrée dans ce bâtiment historique entièrement réhabilité et transformé après 2 ans de travaux.

 

La rentrée 2021 s’est effectuée en la présence de Christophe Le Dorven, Président du Conseil départemental, Françoise Souliman, Préfet d’Eure-et-Loir, Evelyne Mège, directrice académique et Katia Béguin, rectrice de l’Académie Orléans-Tour lors d’une visite de l’établissement menée par David Elleaume, le principal du collège.
Le collège Jean Moulin compte, à ce jour, 320 élèves mais il pourra accueillir jusqu’à 400 collégiens en ses murs.

 

Réhabilitation et construction

Ce bâtiment construit en 1930 était jusqu’alors occupé par l’Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (Inspé). Il a été choisi pour accueillir les élèves de l’ancien collège Jean-Moulin situé en centre-ville et dont la structure ne permettait pas de réaliser les adaptations nécessaires à l’accueil d’une demi pension.
En complément des bâtiments historiques, un hall d’accueil, un préau couvert avec des sanitaires pour les collégiens et un bâtiment consacré à la demi-pension ont été construits. L’ensemble des bâtiments est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Vers une remise à niveau de l’ensemble des collèges euréliens

Le bâtiment ancien a, quant à lui, fait l’objet d’une réhabilitation complète. Ce sont, au total, 10,7 millions d’euros qui ont été investis par le Conseil départemental dans le cadre de ce projet. Christophe Le Dorven, Président du Conseil départemental d’Eure-et-Loir, précise : « Le collège Jean Moulin symbolise le lancement du grand plan de rénovation des collèges élaboré par mes prédécesseurs. L’objectif étant la remise à niveau de tous les collèges au fil des 10 prochaines années ».

La fin des travaux au collège Jean-Moulin marque le début d’une belle histoire pour ses élèves et l’ensemble de son personnel, comme le souligne le principal David Elleaume : « C’est la fin d’un travail conséquent mené en étroite collaboration avec les équipes du Conseil départemental qui ont été parfaitement à l’écoute de nos suggestions. C’est aussi le début d’une grande aventure ici avec un outil pédagogique formidable. Ce 2 septembre 2021 est une journée forte en émotion pour tous, élèves comme membres du personnel ! »

 

 

Les communes: 

A ne pas manquer dans l'actualite

Plan de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE), à vos remarques !
Garantir la sécurité des automobilistes en hiver
Nouvelle édition du Salon des Aidants, à Vernouillet