Actualités : Actualité en Eure-et-Loir

Il y a 680 actualitéspour votre recherche

L’idée a germé l’an dernier pendant le premier confinement, le Conseil départemental contraint d’annuler Les Tulipiades, au château de Maintenon, a décidé d’offrir les tulipes aux résidents et personnels des Ehpad. Un millier de fleurs avaient été distribuées.

Pendant la Belle Époque, une part belle est faite à la culture, et ce dès l’école avec l’instruction primaire laïque, gratuite et obligatoire. On assiste également au développement de la lecture publique, des associations de sports et de loisirs ou encore des théâtres ou autres cafés-concerts.

La presse joue un rôle majeur dans la constitution de l’opinion et l’information des Euréliens. Sur l’ensemble de la période, pas moins de 37 titres coexistent dans le département.

La Belle Époque fut une période de forte politisation de la population. Les Français se sentent de plus en plus concernés par les élections qui totalisent un fort taux de participation.

À la Belle Époque, la Troisième République est enracinée, ayant réussi à surmonter les crises des années 1870-1880, les institutions sont stabilisées et des partis politiques se constituent.

À la Belle Époque, l’industrie n’est pas perçue comme un vecteur de développement ni d’enrichissement par la majorité des Français. Le monde rural et son économie restent donc prépondérants (56 % de la population active en 1910-1911).

Au début de la Belle Époque, après une reprise rapide à la suite de la guerre de 1870-1871, l’essor de l’industrie française s’essouffle régulièrement.

info-coronavirus

Suite aux annonces du Président de la République et celles du Gouvernement, le Conseil départemental a pris plusieurs mesures dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus avec notamment la mise en place d’un numéro gratuit d’information et d’un email.

À l’image d’André Le Nôtre, L’Eure-et-Loir a toujours inspiré d’éminents architectes paysagistes qui ont marqué de leur sceau l’histoire des parcs et jardins d’Eure-et-Loir.

Jean-Paul et Patricia font partie de ces retraités fraîchement installés en Eure-et-Loir et qui apprécient leur cadre de vie. En octobre 2019, ce couple de Franciliens décide de quitter définitivement la région parisienne pour s’installer dans une maison de l’agglomération chartraine.

Pages